Didier Cornillon « humble et respectueux du terroir »

Le Diois et son vignoble ne font pas partie de mes passions et attraits….

La clairette de Die est simplement du sucre liquide en bouteille gazéifié, et avec le temps, mais sans vouloir non plus m’y intéresser je n’ai jamais trouvé un beau produit.

Je prend connaissance de cette région, finalement magnifique, uniquement via le management d’un team de rallye sur le Monté Carle Historique pour lequel un couple d’ami Robert & Christine P. de Marignac me font découvrir une clairette de Barsac qui m’interpelle….

A l’occasion d’un marché de terroir un jeune viticulteur me fait découvrir un vin blanc sec du Diois et de nouveau très bien, ensuite découverte à l’aveugle dans une dégustation, le « 15 novembre » de Didier Cornillon, un moment hors du temps, de l’abricot confît en bouche et une puissance digne d’un grand moelleux mais sur la finesse d’un tokay. Le lendemain, j’ai téléphoné à monsieur Cornillon pour le féliciter de son vin, et c’est peut être à ce moment là où le Diois a commencé à m’intéresser.

A l’occasion de mon passage à Vinexpo ou sur d’autres manifestations, j’ai dégusté d’autres clairettes et de nouveau du sucre en dominante, à la limite pour les diabétiques de se faire une injection d’insuline pour combattre ce taux de sucre élevé.

Lors de mon passage chez Anne-Sophie PIC à Valence, on me présente à l’aveugle à nouveau un Diois le « Clos de BEYLIERE » rouge, très beau vin et c’est ce qui m’a décidé à aller à la rencontre de « Didier CORNILLON »

Le DIOIS

Le_20Glandasse

Le Diois se trouve dans la Drôme (26) sur l’axe autoroutier entre Valence & Gap par la D93, coincé entre le plateau du Vercors et  le Nord de la provence.

route__IGP2490_m

Sur la D93 passer Die, direction Gap, sur votre gauche Saint Roman.

plaque__IGP2497_m

panneau__IGP2494_m

La cave se trouve à l’entrée du village à la droite du rond point.

batiment__IGP2506_m

_IGP2515_m

Belle vitrine, qui expose l’éventail des divers produits « CORNILLON »

A la suite de  ce week end Pascal, j’ai décroché un entretien avec Monsieur Didier CORNILLON, certainement pas pour trouver une nouvelle foie mais belle et bien de nouveaux vins et pourquoi pas un nouveau grand viticulteur béni des saints !!!!!

Dès mon arrivée Monsieur CORNILLON m’attend fièrement dans sa boutique d’accueil très joliment décorée, à la suite des présentations d’usage je me permets de lui parler de mes modestes connaissances des ces produits et pour finaliser le tableau de mon approche de la clairette….

Je tiens à signaler que l’interlocuteur du jour a reconnu à demi mot que par le passé la clairette était effectivement du tout et du n’importe quoi avec de rares exceptions mais que maintenant tout avait bien changé de la part de l’appellation.

cornillon__IGP2522_m

Didier Cornillon me présente son domaine, ses cuvées, son domaine en Algérie mais aussi ses diverses liqueurs artisanales.

Dégustation :

Petite précision avant tout, les notes et réflexions prises sont celles du moment précis de la dégustation et tiennent comme fil conducteur et non pas comme parole d’évangile. Pour preuve sur un vin dégusté ce matin là, un rapport de dégustation décrivais un nez exotique alors qu’un nez de chèvrefeuille très prononcé était ce matin là belle et bien dominateur, restons humble en œnologie…..

Aligoté 2008 : très belle fraîcheur au nez sur une grande dominante de chèvrefeuille et une finesse d’agrumes, un visuel paille dominé de reflets verts, le palais minéral, frais, riche, un vin équilibré.

Ce vin est atypique, sans faille, à placer dans le bas de votre cave frigo pour tout moment……

Clos Blanc de BEYLIERE 2008 : que dire face à ce vin…..

clos_blanc___IGP2533_m

La verdeur domine encore le visuel par sa jeunesse, je ne doute pas que son côté doré, voir jaune paille, prenne le dessous pour dominer l’ensemble dans quelques années, olfactivement de nouveau la fraîcheur titille  vos narines et les arômes de fruits exotiques, d’épices et de boisé, mais une finale tout en finesse d’ananas. Le palais est complexe, une pointe de gras comme dans les grands bourgognes, très fin et une belle persistance en fin de bouche.

Un très grand vin blanc, son rapport qualité - prix - longévité le place pour ma part de loin devant certain grand bourgogne blanc.

Rosé 2009 : un beau vin d’ensemble, un vin de soif pour l’été entre amis……

Un vin sans défaut, à laisser dans un seau avec de la glace dans l’attente d’une occasion…..

Les Champassias 2009: un rouge violet très soutenu, nez plaisant, épicé, fruits rouges, un côté vanillé. Un palais dur et généreux, tout se bouscule mais ne demande qu’à vieillir…..

Certainement le vin qui m’a le moins emballé, à revoir dans cinq ans…..

Les Gamay d’Antan 2009 : Beau……

gamay__IGP2526_m

D’un rouge prononcé, le nez est plaisant et soutenu d’arôme de réglisse, fruits rouges, un côté de sous bois en fin de nez, le palais est puissant mais il se dégage une note beurrée en fin de bouche toute en finesse, ce que partage Didier CORNILLON, signe avant coureur d’un grand vin…..

Très beau Gamay….

Clos de BEYLIERE Rouge 2008 : un grand

       _IGP2530_m

Une robe grenat soutenu aux reflets violets, un nez expressif, en finesse sur des notes épicées, grillé, griotte, bonbon anglais. Le palais expressif, chaud et complexe, sa note de boisé et ce petit côté de gras en fin de bouche lui ouvre un avenir très prometteur et lointain…..

Ce rouge à l’aveugle parmi d’autres grands noms du vignoble peut déstabiliser !

Kurubis Rouge 2007 : à découvrir et adopter

k__IGP2529_m

Un très beau vin de son domaine de Tunisie, ce « Kurubis » est singulièrement aussi complet et réussit que les vins de Saint Roman, une signature de Didier CORNILLON.

Clairette de Die: on y vient !!!!

La tradition : belle fraîcheur et vif au nez, un palais agréable sur la fraîcheur, un peut nerveux en bouche sur une belle présence sucrée !

Une clairette classique pour amateur de goût sucré prononcé.

_tiquette__IGP2586_m

La Florilège : Grande fraîcheur au nez avec une forte domination d’aromes de pomme granny. Le palais est intéressent, le dosage du sucre pour une fois ne prend pas le dessus de la finesse du produit.

Je pense que c’est une première, je vais recommander une clairette de DIE !

clairette__IGP2578_m

la star : la cuvée « un 15 Novembre »

consommer__IGP2569_m

15 Novembre, date de la récolte du raisin.

15 Novembre 2006 est particulièrement une très grande réussite.

Visuellement la couleur cuivrée domine avec des reflets ambrés, sans détour les narines sont enivrées par l’arôme d’abricot confit, miel et acacia en finesse. Le palais est conquis par le confit du raisin, l’amande, le coing sur une fin de bouche miellée.

Une très grande bouteille d’avenir.

bouchon__IGP2574_m

Conclusion :

Une fois de plus, restons simple et modeste face à ce monde  où l’on apprend et découvre tous les jours, et pour lequel il faut savoir aussi se remettre en question au quotidien, ce monde qui s’appel « Viticulture & Oenologie ».

Très belle dégustation, très belle découverte, découverte de belles cuvées mais surtout découverte d’un grand viticulteur.

A l’instar de George Duboeuf pour le Beaujolais, Alain Brumont pour le Madiran, Didier Dagueneau  pour la Loire, Didier CORNILLON est très certainement le T.G.V. de l’appellation des vins du DIOIS et certainement un modèle de viticulture raisonné à suivre, pour preuve il a exporté son savoir sur d'autres vignobles comme dans le ventoux, Saint Joseph mais ausi  en Tunisie avec une certaine réussite à la clé, et il est fort à parier que l’on rencontrera notre viticulteur sur d’autres pays.

   didier_cornillon__IGP2545_m

Ma sélection :

I_recommend_ag_2010

s_lection__IGP2536_m

1.     Un 15 Novembre

2.     Clos blanc Beyliere 2008 (quantité limité)

3.     Clos Beyliere rouge 2008 (quantité limité)

4.     Kurubis 2007

5.     Les Gamay d’Antan 2009

6.     Florilège 2008

   

vignoble__IGP2501_m

toque_confiez_moi_votre_foie_2010_LLC1040452_M

Association :

1.     Florilège : en apéritif ou un dessert à base de fruits

2.     Aligoté 2008 : en compagnie d’un jambon persillé de beaune.

3.     Clos blanc Beyliere 2008 : un très grand vin, il se suffit à lui-même, si non en compagnie d’un carpaccio de st jacques huile de noisette et filet d’huile d’olive de nyons.

4.     Clos Beyliere rouge 2008 : en compagnie d’une bécasse ou d'un civet de lièvre.

5.     Kurubis 2007 : pour accompagner une selle d'agneau aux petits légumes.

     6.     Les Gamay d’Antan 2009 : Charcuteries et volailles.

     7.     Un 15 Novembre : Bien laisser vieillir, déguster en compagnie d’une tatin d’abricot, d’un coup de Barbarie farci à la façon de Loqueyssie.

best_of__IGP2540_m

J’attends une nouvelle invitation pour découvrir les liqueurs réalisées sur la base de recettes des souvenirs d’enfance de Didier CORNILLON, certainement un grand moment…..

                        

Vigne__IGP2505_m

Confiez_moi_votre_foie_s_lection_2010

15_novembre_acc_IGP2577_m

                            confiez_moi_votre_foie_2010__IGP0042_C      Votre serviteur

               chateldon_2010_1__IGP0075      L’eau  des grands moments

A1_SLR_topleft_1

buystrip_icon_retail

                                              

    

    

http://www.diois-tourisme.com/index.html

Die se trouve à :

> 1h de
Valence (70 km)    > 1h30 de Grenoble (par le Col de Menée) (100 km)
> 2h d'
Avignon (160 km)    > 1h30 de Gap (par le Col de Cabre) (90 km)
> 2h de
Lyon  (170 km)       > 3h de Marseille (250 km) ...